-SUJETS-

Le faire social du dire : l’institution

Revue Rhizome n°25 : Réinventer l'institution

Les normes de socialisation qui portent l’injonction à rendre l’individu libre et autonome sont aujourd’hui reconfigurées. D’idéal philosophique, l’autonomie comme expérience et non plus comme valeur est devenue une épreuve subjective concrète (dont les signes cliniques sont divers) mais à composante sociale et politique où se joue la tension entre deux acceptions de l’individuation : l’individuation entendue comme assujettissement du fait des fortes injonctions sociales à l’autonomie et l’individuation pensée à travers les modalités du travail sur soi par lesquelles un individu cherche à se constituer en sujet ou en personne.

C’est peut-être avec les personnes « précaires » que cette reconfiguration est la plus visible. Elle s’y mue en crise institutionnelle selon une spécificité propre à ce champ d’intervention où il semble que l’autonomie prescrite se transforme trop souvent en son contraire. Se déployant comme injonction, elle travaille en fait à la production et à la reproduction de la dépossession de « soi », de l’identité, des milieux, des tactiques de résistance et de ruse.

CollectionS Tags

TITLE

Le faire social du dire : l’institution

Revue Rhizome n°25 : Réinventer l'institution

SUBJECT

DATE

CREATOR

ORSPERE SAMDARRA

CONTRIBUTOR

PUBLISHER

FORMAT

LANGUAGE

RIGHTS